QUATTRO

Le projet QUATTRO : Quality Assessment of Travel times for Traffic Operation and information

Le projet QUATTRO est un projet transnational supporté par le ministère Autrichien du transport, de l'innovation et de la technologie. L'objectif majeur de ce projet est d’établir une méthode quantitative standard pour la comparaison et l’évaluation de la qualité des données relatives au trafic et de la qualité de l’estimation du temps de parcours. QUATTRO se traduit par des méthodes intégrées pour l’évaluation quantitative systématique du temps de déplacement dans les villes qui sont développées et testées à Vienne et à Lyon. En suivant cette approche, QUATTRO répond à l'appel croissant de normalisation qui a été exprimé dans un certain nombre de documents stratégiques récents au niveau européen (par exemple, son plan d'action 2008, le plan d'action Urban Mobility 2009). Etant donné que les partenaires de recherche français et autrichiens sont impliqués dans des projets communautaires qui incluent un certain nombre de villes européennes (par exemple, des projets STRIP, INTRO, In-Time) visant à améliorer leur trafic systèmes d'information, l'utilisation ultérieure des résultats de recherche est prévue.

Dans le but de développer cette méthode quantitative normalisée pour la comparaison et l'évaluation de la qualité des données de temps de parcours, pour les réseaux routiers urbains, deux aspects doivent être abordés : (i) définir un ensemble d'indicateurs de qualité, et (ii) développer des méthodes d'échantillonnage et les méthodes de calcul des indicateurs définis.

Pour déterminer l'état actuel du trafic en temps réel ainsi que les métriques associées, l’utilisation des véhicules traceurs est investiguée. Ces sources permettent à l’aide de leurs systèmes embarqués (aujourd’hui équipés de plus de 150 types de capteurs) de fournir leurs positions GPS toutes les 30 à 60 secondes. Un partenariat avec des agences de taxi sur les deux sites a été réalisé, donnant accès aux traces GPS de leur flotte (environ 3000 taxis à Vienne, environ 200 taxis à Lyon). Ces données sont ensuite traitées par un logiciel FLEET, et conduisent à l’estimation des conditions trafic (voir figure ci-dessous pour la ville de Lyon) mais aussi à un certain nombre de métriques (Précision, validité, consistance, variation en pourcentage, …)  ainsi que des proportions d’échantillonnage à minima pour le calcul de temps de parcours de bonne qualité.