EDBCMU

Dates

01/07/2006 au 01/07/2008

 

Financeurs

ADEME (PREDIT)

 

Partenaires

INRETS/LTE, CSTB, Grand Lyon, Acoucité, CETE de Lyon

 

Responsable du projet

Ludovic Leclercq

 

Objectifs

  • (i) Valider expérimentalement Symubruit + Mithra sur un axe urbain
  • (ii) Evaluer les capacités prédictives de Symubruit + Mithra sur des scénarios de réaménagement
  • (iii) Réfléchir sur les indicateurs acoustiques capables de caractériser la dynamique du trafic

 

Date de l’expérimentation

11 au 12 octobre 2006 (2*3h)

 

Site expérimental

Le site retenu pour l’expérimentation est le cours Lafayette, à Lyon. Ce cours présente la particularité d’être en sens unique pour les véhicules légers, avec un site propre pour les transports en commun en contresens.

 

 

 

Dispositif expérimental

 

Trafic

  • Comptages directionnels aux carrefours par cycle de feu ;
  • Capteurs pneumatiques (mesures du débit sur le cours Lafayette et toutes les rues adjacentes) ;
  • Relevés manuels des instants de passage des autobus et de la durée de leurs arrêts

 

Acoustique

  • 18 sonomètres répartis pour couvrir différentes situations de trafic.

 

 

 

 

 

 

Données produites

  • Chroniques de débits sur le cours Lafayette et les rues adjacentes.
  • Matrice origine / destination pour chaque carrefour à chaque cycle de feyu.
  • Trajectoires des autobus sur les périodes d’expérimentations.
  • Niveaux de bruit LAeq toutes les secondes pour chaque sonomètre.

 

Principaux résultats

  • (i) Les résultats sont très probants. Le modèle SYMUBRUIT couplé à MITHRA, est capable d’estimer avec une précision remarquable (de l’ordre de 1 dB(A)) les indicateurs utilisés traditionnellement en acoustique environnementale, tels que le LAeq,2h, ce qui est bien plus précis que les modèles classiques, qui s’appuient sur une description statique de l’écoulement du trafic.
    De plus, le modèle offre une description plus précise de l’environnement sonore, en permettant l’estimation des distributions de LAeq,1s, ce qui n’avait jamais été réalisé par un autre modèle auparavant. Ceci est rendu possible par l’approche dynamique, qui donne les niveaux de bruit sur le Cours à chaque pas de temps.

 

 

  • (ii) Les travaux réalisés ont permis de démontrer l’intérêt d’un modèle d’estimation dynamique du bruit pour l’évaluation d’aménagements projetés ou de nouvelles stratégies de régulation. Deux scénarios de réaménagement du cours Lafayette (création d’un site propre bidirectionnel et modification du réglage des feux tricolores) ont été envisagés :
    - Le site propre bidirectionnel ne modifie pas de manière significative l’environnement sonore car il n’engendre pas une modification sensible de la configuration des lieux (site avec déjà un site propres Est/Ouest et circulation de trolleybus);
    - En revanche, la modification de la synchronisation des feux a montré que « casser » une onde verte pouvait réduire les vitesses et diminuer globalement les niveaux de bruit.
  • (iii) Le projet a en outre permis le développement d’indicateurs acoustiques plus sensibles à la dynamique du bruit en milieu urbain. En effet, dans la mesure où l’approche dynamique permet de souligner l’évolution des niveaux de bruit seconde après seconde, la question de la définition d’indicateurs acoustiques sensibles à ces variations des niveaux de bruit s’est posée.
    Des indicateurs caractérisant la forme des distributions de bruit (étalement sonore, largeur et homogénéité de cet étalement), indicateurs du rythme sonore, de la rugosité sonore, etc., ont pu être proposés. De plus, la forme caractéristique des distributions de bruit à proximité des feux de signalisation, qui fait apparaître deux modes distincts (ces deux modes correspondant aux phases de vert et de rouge du feu) peuvent également être soulignés par des indicateurs spécifiques (modes des distributions en particulier). Notons que ces nouveaux indicateurs, qui traduisent la dynamique du bruit en milieu urbain, ne peuvent pas être estimés par les approches traditionnelles.

 

Références

Leclercq, L., Can, A., Crepeaux, P., Defrance, J., Fournier, M., Lelong, J., Miege, B., Minaudier, C., Olny, X., Vincent, B.. Estimation dynamique du bruit de circulation en milieu urbain : étude d’un cas réel. Rapport final de la convention ADEME n°0504C006317. Bron : INRETS, 2008, 224p, rapport INRETS/LICIT n°0801

 

Can, A., Leclercq, L., Lelong, J., Defrance, J.. Accounting for traffic dynamics improves noise assessment: experimental evidence. Applied Acoustics, doi:10.1016/j.apacoust.2008.09.020.